Actualité

Comprendre la culture DevOps

Comprendre la culture DevOps

Alors que le développement et l’exploitation de logiciels sont de plus en plus étroitement liés, les entreprises dans le domaine de de l’informatique doivent maîtriser le DevOps pour rester compétitifs et s’assurer que leurs équipes soient le plus performantes.

DevOps ne doit pas être considéré comme une mode, mais plutôt comme un concept important ayant le potentiel d’améliorer considérablement les processus de développement des entreprises. Dans cet article, nous allons vous expliquer ce qu’est le DevOps et pourquoi il est important pour vous et votre entreprise.

Qu’est-ce que la culture DevOps ?

Le terme « DevOps » est la contraction des mots anglais « Development » (développement) et « Operations » (exploitation). À la base, DevOps est un ensemble d’outils et de pratiques qui aident les organisations à créer, tester et déployer des logiciels de manière plus fiable et plus rapide.

Cet outillage est complété par un processus de collaboration entre les développeurs de logiciels et les services informatiques, deux équipes traditionnellement séparées et dont les objectifs sont souvent contradictoires. Les développeurs veulent être en mesure de publier rapidement de nouvelles fonctionnalités et des corrections de bugs afin de fournir de la valeur aux utilisateurs dès que possible. L’équipe d’exploitation se préoccupe davantage de la stabilité, en veillant à ce que tout fonctionne sans heurts avec une haute disponibilité. L’agilité et la stabilité peuvent être contradictoires et conduire à une méthodologie de développement qui ne satisfait ni les développeurs ni l’équipe d’exploitation.

La culture DevOps contribue à satisfaire ces deux besoins. Elle permet la coordination et la collaboration de ces rôles autrefois cloisonnés. L’objectif est de combler le fossé entre l’équipe d’exploitation informatique et l’équipe de développement afin d’améliorer la communication et la collaboration, de créer des processus plus transparents et d’aligner la stratégie et les objectifs pour une livraison plus rapide et plus efficace.

Cette relation plus étroite entre « Dev »  et « Ops » se reflète dans chaque phase du cycle de vie DevOps : planifier, développement, générer, tester, publier, déployer, exploiter et surveiller. Elle génère de façon constante des retours clients, ce qui renforce le potentiel d’amélioration lors du développement, des tests et du déploiement.

Le rôle de l’ingénieur DevOps

Avec l’évolution du secteur informatique, les entreprises ont manifesté de nouveaux besoins et font appel à de nouvelles compétences techniques. C’est ainsi qu’a émergé le profil d’ingénieur DevOps, un métier à double compétence puisqu’il combine les compétences du développeur et de l’administrateur système.

Auparavant, les développeurs codaient de nouvelles fonctionnalités, s’occupaient souvent eux-mêmes d’une partie des tests et transmettaient le tout en fin de cycle à l’équipe en charge du déploiement sur les environnements de production, dont les préoccupations principales étaient de maintenir la disponibilité, l’intégrité, la sécurité et la performance de l’application.

De nos jours, avec les méthodes de développement Agile, on procède en cycle : livrer le code par lots, mettre en production, revenir sur ce qui a été livré en injectant des évolutions et progresser ainsi par petits pas. C’est là où intervient l’ingénieur DevOps : il va mettre en place un ensemble de processus, d’outils et automatiser le tout au maximum pour que chaque itération se passe le mieux possible. L’objectif final est de diminuer les actions humaines afin de livrer les produits le plus rapidement possible.

Le DevOps est donc devenu un poste stratégique, permettant à l’entreprise d’obtenir plus de rapidité et d’agilité en fluidifiant les passerelles entre le développement et l’exploitation.

Le cycle de vie du DevOps

Chaque phase du cycle de vie DevOps vise à boucler la boucle entre le développement et l’exploitationet à piloter la production par le biais du développement continu, de l’intégration, des tests, de la surveillance et de la rétroaction, de la livraison et du déploiement.

Planifier

La phase de planification couvre tout ce qui se passe avant le développement du code de l’application. Les exigences internes et les feedbacks des utilisateurs sont recueillis auprès des parties prenantes et des clients afin d’établir une feuille de route du produit qui servira de guide pour le développement futur.

Dans un outil moderne utilisé pour le processus DevOps, la feuille de route du produit peut être décomposée en « Epics », « Features » et « User Stories ». En préparation de la phase suivante, des sprints sont alors planifiés à partir de ces éléments, sur la base des tâches dérivées.

Développer

Une fois la phase de planification terminée, les équipes de développement se mettent au travail et codent l’application. L’équipe communique son avancée lors de réunions régulières (stand-ups et sprint reviews).

Afin de s’assurer que tous les membres de l’équipe de développement soient sur la même longueur d’onde, un cadre commun d’outils et de plug-ins ainsi que des pratiques uniformes pour la qualité du code sont convenus.

Générer

Dès qu’une tâche est terminée, le code est transféré vers un dépôt central. Ce “push” déclenche une “pull request” qui est utilisée pour effectuer une révision du code. La demande est ensuite confirmée si tout est correct. Dans le même temps, des tests automatisés sont effectués pour vérifier que le nouveau code ne contient pas de bogues éventuels. Si l’un de ces tests échoue, l’information est envoyée immédiatement et le code peut être amélioré. Si tous les tests sont réussis, le nouveau code est adopté.

Tester

En plus des procédures de test qui sont déjà effectuées pendant la phase de construction, des tests plus approfondis peuvent être réalisés dans un environnement séparé qui est utilisé en plus pour le déploiement. Cet environnement est souvent appelé “environnement de test”. Dans cet environnement, des tests manuels peuvent également être effectués en plus des tests approfondis et automatisés. Les premiers peuvent inclure, par exemple, des tests d’intégration et de sécurité pour découvrir les éventuels points faibles de l’application. En outre, des tests d’acceptation par les utilisateurs peuvent être effectués dans l’environnement de test avant la publication.

Publier

Une fois ces procédures de test étendues et approfondies terminées, des mesures visant à préparer la publication dans un environnement de production peuvent être effectuées. À ce stade, il est décidé quelles modifications doivent être incluses dans la version. En fonction du processus de publication de l’entreprise, il peut s’agir d’une étape manuelle ou automatique. Certaines entreprises publient les nouvelles versions selon un calendrier fixe tandis que d’autres le font automatiquement dès qu’un nouveau code a passé avec succès la phase de test.

Déployer

C’est la phase au cours de laquelle la nouvelle version est déployée. Grâce aux outils modernes, cette opération est désormais automatisée et peut être réalisée sans interrompre les exploitations régulières. Le même code qui a déjà été utilisé pour le déploiement dans l’environnement de test peut être utilisé ici. Si des difficultés inattendues surviennent pendant la phase de déploiement, l’état précédent de l’environnement de production peut être temporairement restauré sans problème.

Exploiter

Les changements sont désormais en ligne et disponibles pour les utilisateurs. Le client a la possibilité de donner son avis à l’équipe. C’est le seul moyen d’obtenir des informations précieuses sur la façon dont le logiciel est utilisé et sur les souhaits des utilisateurs. C’est l’un des plus grands facteurs de réussite et il doit être garanti !

Surveiller

En plus du feedback des utilisateurs, d’autres données générées pendant l’utilisation doivent également être collectées. Il peut s’agir, par exemple, de bogues, de temps de latence, de numéros d’accès et du comportement d’utilisation individuel des utilisateurs. La combinaison du feedback des clients et des données supplémentaires collectées peut ensuite être transmise aux gestionnaires de produits et aux équipes de développement afin qu’ils puissent en déduire les futures fonctionnalités. De cette façon, les clients peuvent faire développer ce qu’ils veulent vraiment et ce dont ils ont besoin.

Une chaîne d’outils DevOps moderne prend en charge tous ces concepts, phases et procédures à l’aide d’outils appropriés qui peuvent faciliter considérablement le développement de logiciels basé sur le principe DevOps.

Vous avez besoin d’un accompagnement ou de la mise en place de solutions IT selon les méthodes agiles et DevOps? Chez CFI, nous mettons notre expertise au service de votre entreprise afin que vous bénéficiez des dernières innovations dans le développement de vos applications. N’hésitez pas à nous contacter pour en discuter.

 

Sources:

https://medium.com/taptuit/what-is-devops-fb3d044ef659

https://medium.com/taptuit/the-eight-phases-of-a-devops-pipeline-fda53ec9bba

https://phoenixnap.com/blog/devops-pipeline

https://www.netapp.com/fr/devops-solutions/what-is-devops/