ChatGPT: Comment rédiger des prompts efficaces ?

Une conversation réussie avec ChatGPT repose sur une composante essentielle : les prompts ou invites. Ces dernières, lorsqu’elles sont efficacement formulées, guident la conversation, maintiennent son fil directeur et permettent d’aborder les sujets qui vous intéressent.

Dans cet article, vous allez découvrir notre guide détaillé pour la rédaction de prompts performants. Et si vous souhaitez en savoir plus sur ChatGPT de manière générale, nous vous invitons à lire notre article consacré à ce sujet.

Le rôle des prompts dans ChatGPT

La clé du succès d’une conversation avec ChatGPT réside dans l’art de formuler des prompts efficaces, ces invites qui donnent le ton et orientent la discussion. Bien structurées, ces invites maintiennent le fil de la conversation et abordent les sujets qui vous tiennent à cœur. À l’opposé, des invites mal conçues peuvent mener à des échanges décousus ou hors sujet, compromettant ainsi la qualité de votre expérience.

Le processus peut être décomposé en plusieurs étapes :

  1. L’utilisateur saisit un texte dans l’interface de ChatGPT. Il peut s’agir d’une question, d’une demande d’information ou d’une simple déclaration.
  2. Le système ChatGPT analyse l’entrée et utilise des algorithmes d’apprentissage automatique pour générer une réponse.
  3. La réponse est renvoyée à l’utilisateur sous forme de texte.
  4. L’utilisateur peut alors saisir un texte supplémentaire, que le système ChatGPT analysera à nouveau et auquel il répondra. Ce processus se poursuit jusqu’à la fin de la conversation.

Guide étape par étape pour rédiger de meilleurs prompts

Rédiger des prompts efficaces pour les modèles d’IA, en particulier les modèles de génération de langage tels que GPT-4, peut s’avérer quelque peu difficile. Cependant, en suivant quelques étapes simples, vous pouvez créer des invites qui aideront le modèle à générer des réponses pertinentes et de haute qualité.

1. Identifier la tâche et l’objectif de votre prompt

Avant de commencer à créer votre prompt, il est essentiel de savoir quelle tâche vous voulez que le modèle accomplisse et quel est le résultat souhaité. Cela doit être fait avant de commencer à rédiger votre prompt. Vous intéressez-vous à l’acquisition de connaissances, à une narration ou à un autre type d’expression artistique ?

Dès que vous aurez une connaissance claire de la tâche à accomplir et de la raison de votre prompt, il vous sera beaucoup plus facile de rédiger un prompt particulier et pertinente pour le sujet en question.

2. Soyez précis dans votre rédaction

La réponse sera plus utile si vous posez une question spécifique. Donnez des instructions précises ou demandez un type d’information spécifique au lieu de poser une question générale. Par exemple, demandez « Quelle est la capitale de la France ? » au lieu de « Quelle est la capitale d’un pays européen ? »

3. Utiliser un langage clair

Lorsque vous rédigez un prompt pour un modèle d’IA, il est important d’être clair. N’utilisez pas de jargon ou de mots difficiles à comprendre, car ils risquent d’embrouiller le modèle. N’oubliez pas que la qualité du modèle dépend des données qu’il obtient, donc si votre prompt n’est pas clair, la réponse le sera aussi.

Par exemple : Il est préférable de dire « Rédige-moi un article sur {sujet} dans le style du New York Times, en utilisant davantage la première personne » plutôt que de dire « Rédigez-moi un article ».

4. Fournir un contexte

Lorsque l’on rédige un prompt pour un modèle d’IA comme ChatGPT, le contexte est très important. Pour que le modèle propose une bonne réponse, il doit savoir de quoi parle le prompt. Donnez au modèle suffisamment d’informations générales pour l’aider à comprendre le sujet ou le scénario que vous présentez.

5. Pensez à la durée

Il est également important de réfléchir à la longueur du prompt. Un prompt plus long peut donner plus de contexte et de détails, mais il peut aussi être plus difficile à comprendre pour le modèle. Une question plus courte peut être plus facile à comprendre pour le modèle, mais elle peut ne pas fournir suffisamment d’informations pour une bonne réponse.

Il faut donc comprendre ce que l’on souhaite obtenir de sa requête. Si vous êtes plus soucieux des détails, il est recommandé d’écrire des prompts plus longs, mais si vous voulez vous faire une idée de quelque chose, il suffit d’être clair.

6. Testez, testez, testez

Après avoir terminé la composition de votre prompt, la dernière étape consiste à le tester et à examiner les résultats. Si les résultats ne sont pas ceux que vous aviez prévus, apportez des ajustements au prompt et refaites le test.

Procédez à cette technique autant de fois que nécessaire jusqu’à ce que vous obteniez la réponse souhaitée.

Astuce « agis en tant que… »

L’une des techniques les plus utiles pour créer des prompts ChatGPT efficaces est l’astuce « agis en tant que ». Cette technique consiste à utiliser l’expression « agis en tant que » dans l’invite pour demander au ChatGPT d’assumer un rôle ou un personnage spécifique dans la conversation. Cette technique peut être particulièrement utile pour créer des conversations plus engageantes et immersives, ou pour simuler des scénarios du monde réel.

Par exemple, vous pouvez utiliser l’astuce « agis en tant que » pour demander à ChatGPT « d’agir en tant qu’agent de voyage » et de fournir des recommandations sur les destinations de vacances en fonction des préférences de l’utilisateur. Vous pouvez également demander au ChatGPT de « jouer le rôle d’un détective » et de résoudre un crime fictif. Les possibilités sont infinies et le hack « agis comme » peut être un outil puissant pour créer des conversations ChatGPT engageantes et immersives.

Pour utiliser l’invite « agis en tant que », il suffit d’inclure la phrase « agis en tant que » suivie d’une description du rôle ou du personnage que le ChatGPT doit assumer dans la conversation. Par exemple : « Je veux que vous agissiez comme un agent de voyage. Pouvez-vous me recommander quelques destinations de vacances en fonction de mes préférences ? »

Exemple

Je veux que vous agissiez comme une console javascript. Je vais taper des commandes et vous allez répondre avec ce que la console javascript devrait montrer. Je veux que vous ne répondiez qu’avec la sortie du terminal à l’intérieur d’un seul bloc de code, et rien d’autre. N’écrivez pas d’explications. Ne tapez pas de commandes à moins que je ne vous le demande. Lorsque j’ai besoin de vous dire quelque chose en français, je le fais en mettant du texte entre crochets {comme ceci}. ma première commande est console.log(« Hello World ») ;

Examinons cet exemple :

  • « Je veux que vous agissiez comme une console javascript ». Cette phrase utilise le hack « agis comme » pour dire au ChatGPT d’assumer le rôle d’une console javascript dans la conversation.
  • « Je vais taper des commandes et vous allez répondre avec ce que la console javascript devrait montrer. Cette phrase explique le rôle de l’utilisateur dans la conversation, et le rôle du ChatGPT dans la réponse aux commandes tapées par l’utilisateur.
  • « Je veux que vous ne répondiez qu’avec la sortie du terminal à l’intérieur d’un bloc de code unique, et rien d’autre. Cette phrase fournit des instructions supplémentaires au ChatGPT, en spécifiant qu’il ne doit répondre qu’avec la sortie du terminal à l’intérieur d’un bloc de code unique, et ne pas inclure d’autres contenus ou explications dans ses réponses.
  • « Ne pas écrire d’explications ». Cette phrase est une répétition de l’instruction de la phrase précédente, soulignant que le ChatGPT ne doit pas écrire d’explications dans ses réponses.
  • « Ne tapez pas de commandes à moins que je ne vous en donne l’ordre. Cette phrase fournit des instructions supplémentaires au ChatGPT, spécifiant qu’il ne doit pas taper de commandes à moins que l’utilisateur ne lui en donne l’ordre.
  • « Lorsque je dois vous dire quelque chose en français, je le fais en mettant du texte entre crochets {comme ceci}. » Cette phrase fournit à l’utilisateur des instructions sur la manière de communiquer avec le ChatGPT en anglais, en mettant du texte entre crochets.
  • « Ma première commande est console.log(« Hello World ») ; » Cette phrase fournit la première commande de l’invite, de sorte que le ChatGPT s’exécute en premier.

Conclusion

Comme exploré dans cet article, l’importance de rédiger des invites précises et claires pour les interactions avec ChatGPT est indéniable. En façonnant des prompts astucieux et ciblés, vous pouvez orienter ChatGPT exactement là où vous le souhaitez, garantissant ainsi des résultats pertinents et utiles.

Une tactique clé dans la rédaction de prompts efficaces pour ChatGPT est d’employer l’approche « agis en tant que ». Cela vous permet de définir explicitement le rôle que ChatGPT doit endosser dans la conversation. En établissant de manière limpide vos attentes quant au rôle de ChatGPT et aux résultats escomptés, vous donnez une direction précise à la conversation.

En plus de l’approche « agis en tant que », il est crucial d’éviter le jargon et les ambiguïtés dans vos prompts. En utilisant un langage direct et simple, et en évitant les questions trop ouvertes, vous favorisez une meilleure compréhension par ChatGPT, qui pourra ainsi fournir des réponses précises et pertinentes.

N’oublions pas que ChatGPT est un outil, et comme tout outil, son efficacité repose sur son utilisateur. En adoptant les bonnes pratiques pour rédiger des prompts percutants et en orientant les conversations vers des sujets significatifs, vous maximiserez le potentiel de ChatGPT, le transformant en un allié précieux pour atteindre vos objectifs.

Sources :

https://www.brandwatch.com/blog/social-media-managers-guide-to-chatgpt/

https://www.greataiprompts.com/chat-gpt/how-to-write-better-chat-gpt-or-gpt-prompts

Recevez nos actualités en vous abonnant à notre newsletter


Vous pourriez aimer...

CFI fête ses 30 ans

Depuis 30 ans, CFI se distingue dans le secteur informatique non seulement en terres neuchâteloises,…