Une introduction aux microservices

Qu’est-ce qu’un microservice?

Un microservice est un composant logiciel modulaire conçu pour exécuter une tâche spécifique et isolée au sein d’un système plus vaste. Les microservices sont généralement de petits morceaux de code ciblé qui peuvent être développés, testés et déployés indépendamment d’autres services.

Contrairement aux applications logicielles monolithiques traditionnelles, qui sont construites comme une seule grande unité, les microservices sont construits comme une collection de petits services indépendants qui communiquent entre eux par le biais d’interfaces bien définies. Les équipes peuvent ainsi développer, déployer et faire évoluer chaque microservice indépendamment, améliorant ainsi la flexibilité, l’évolutivité et la maintenabilité du système global. De par leur indépendance, il est possible de les développer dans des langages et technologies différents. Les équipes gagnent ainsi en efficacité en tirant pleinement parti de leurs compétences internes et des avantages propres aux différentes technologies.

Les microservices sont souvent utilisés dans les environnements basés sur le cloud, où ils peuvent facilement être déployés et mis à l’échelle à la demande. Ils sont également couramment utilisés dans les systèmes à grande échelle qui nécessitent des niveaux élevés d’évolutivité et de performance, comme les plateformes de commerce électronique et les marchés en ligne.

Cependant, les microservices peuvent également être déployés on-premise. Les entreprises ne souhaitant pas ou ne pouvant pas intégrer leurs services dans le cloud peuvent également choisir la mise en œuvre d’une architecture microservice locale.

Quelle est la différence entre les microservices et les APIs?

Les microservices sont un type d’architecture logicielle qui consiste à décomposer une application en différents services autonomes et modulaires capables de communiquer ensemble.

Une API quant à elle expose une partie des fonctionnalités et des données d’un logiciel à d’autres services. L’API d’un logiciel définit un ensemble de demandes acceptables et les réponses émanantes à celles-ci.

En somme, une architecture de microservices fournit souvent des APIs pouvant être exploitées par d’autres solutions tierces. Les APIs servent d’interface permettant à deux systèmes de communiquer entre eux en envoyant des données dans un format standardisé. L’architecture de microservices quant à elle regroupe un ensemble de services disposant chacun de fonctionnalités et données spécifiques.

Quels sont les avantages des microservices?

L’utilisation d’une architecture de microservices dans le développement de logiciels présente plusieurs avantages. En voici quelques-uns:

Une meilleure évolutivité

En raison de leur indépendance, les microservices peuvent être facilement ajoutés, supprimés, mis à jour ou modifiés. Les développeurs peuvent effectuer ces changements sans impacter les autres solutions logicielles. Les entreprises peuvent également faire évoluer chaque microservice en fonction de leurs besoins. Par exemple, si l’un d’eux connaît une augmentation de la demande pendant les périodes d’achat saisonnières, il peut être facilement doté de plus de ressources. Si la demande diminue, il peut être réduit, libérant ainsi des ressources pour d’autres microservices.

Une flexibilité accrue

Chaque service peut être programmé dans un langage et une technologie différents. Ainsi, la flexibilité des équipes de développement est accrue, car elles peuvent choisir la technologie et le langage le plus adapté à leur mission.

Une meilleure tolérance aux pannes

Dans une architecture microservices, les défaillances d’un service ne devraient pas impacter d’autres services. Chacun d’eux doit être capable de fonctionner de manière indépendante. Cela permet une meilleure isolation des pannes et une réduction du risque de crash de l’application.

Un déploiement simplifié

Grâce à une architecture de microservices, les équipes peuvent déployer des applications indépendantes sans affecter les autres services de l’architecture. Cet avantage permet aux développeurs d’ajouter de nouveaux modules sans avoir à modifier et tester une application dans son intégralité. Les entreprises peuvent ainsi ajouter facilement de nouvelles fonctionnalités.

Des données plus sécurisées

L’utilisation de microservices permet de protéger les données sensibles des intrusions provenant d’autres domaines en divisant l’architecture informatique en petits composants. Si des connexions sont établies entre tous les microservices, les développeurs peuvent utiliser des API sécurisées pour connecter les services. Les API sécurisées protègent les données en garantissant qu’elles ne sont accessibles qu’aux utilisateurs, applications et serveurs autorisés. Cela facilite la conformité aux normes de sécurité des données pour les entreprises qui traitent des informations sensibles, telles que des données sanitaires ou financières. Par exemple, l’utilisation de microservices peut faciliter la conformité aux normes telles que l’HIPAA en matière de soins de santé ou le GDPR européen.

Globalement, l’utilisation de microservices peut aider les équipes à améliorer l’évolutivité, la flexibilité, la fiabilité, la maintenabilité et l’agilité dans leur processus de développement logiciel. Cependant, il est important de noter que mettre en place une architecture de microservices peut être complexe et requiert d’excellentes compétences techniques et métiers. Les équipes doivent s’assurer d’avoir les compétences et les outils nécessaires pour déployer et gérer efficacement cette approche de développement logiciel.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la façon dont les microservices peuvent bénéficier à votre organisation ou vous souhaitez un accompagnement sur mesure, n’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations.

Sources:

https://about.gitlab.com/topics/microservices/
https://about.gitlab.com/blog/2022/09/29/what-are-the-benefits-of-a-microservices-architecture/
https://microservices.io/patterns/microservices.html

Recevez nos actualités en vous abonnant à notre newsletter


Vous pourriez aimer...

CFI fête ses 30 ans

Depuis 30 ans, CFI se distingue dans le secteur informatique non seulement en terres neuchâteloises,…