Actualité

Un nouveau défi de taille pour CFI

Un nouveau défi de taille pour CFI


Améliorer, par méthode informatique, l’analyse de l’imagerie médicale dans le traitement des tumeurs rénales chez l’enfant, c’est le défi que s’est lancé CFI SA pour ses 30 ans.

Dans le cadre d’un projet INTERREG avec la participation financière de la Confédération suisse et du canton de Neuchâtel, CFI SA en lien avec ses différents partenaires franco-suisses (l’EPFL IMT- NE ESPLAB, CHRU de Besançon, IDO-In, l’institut FEMTO-ST) va développer une méthode informatique capable de construire des représentations en trois dimensions de reins tumoraux chez l’enfant à partir d’images scanner et sans intervention humaine.

Le néphroblastome, ou tumeur de Wilms, est une tumeur maligne du rein. Il s’agit d’une des tumeurs abdominales les plus fréquentes chez l’enfant. Elle représente entre 5 et 10 % des tumeurs malignes pédiatriques et survient dans la majorité des cas chez des enfants âgés de 1 à 6 ans.

La planification chirurgicale à partir de données préopératoires doit permettre la localisation topographique minutieuse de la tumeur ; elle conditionnera la faisabilité d’une chirurgie conservatrice. Cet outil informatique permettra ainsi aux médecins de définir avec la plus grande précision les contours d’une tumeur rénale chez l’enfant, et de déterminer la zone d’ablation.

C’est l’objet du projet lancé par CFI et ses partenaires franco-suisses. Il consiste à développer une plateforme informatique permettant de stocker de manière sécurisée des informations et de construire automatiquement, à l’aide d’outils d’intelligence artificielle, des représentations en trois dimensions du rein à partir d’images scanner du patient.

Rendez-vous dans trois ans pour apprécier les résultats.